Nouveau au coeur d’Annecy, le Poney Club est un bar chic et racé.
Pilier d’une ambiance cosy, son cadre atypique offre un décor foisonnant d’audace, où chaque détail fait un effet… boeuf.

poney-1-copie

Belles trouvailles. De belles pièces servent à composer un décor inédit : porte de vieux coffre-fort, piano d’un autre temps, bougies, carte parcheminée, cuir capitonné forment un tout surprenant et chaleureux.
Ambiance cocooning. Canapés Chesterfield, tonalités chaudes, fresque originale, lumière, la scénarisation hyper cosy offre confort et réconfort. Ici on se sentirait presque chez soi.

Poney-club-33

Relookés. Equipés de pieds réalisés par un ferronnier, de vieux télésièges chineront trouvé une nouvelle voie : offrir des assises confortables autour d’une table en zinc.
Objets détournés. D’antiques jeux électroniques et un cheval d’arçon doublement sellé sont devenus des tables insolites, mais pas improbables.
Lumières tamisées. Dans des caissons bois au plafond, des leds d’intensité et couleurs variables. Aux murs, des appliques dont certainement un jour été de la tuyauterie. D’élégantes lampes à poser, des bougies : l’éclairage parfait l’ambiance !

Poney-club-32 Poney-club-30 Poney-club-26

Interview : Le point de vue de la décoratrice.
Traits D’co a rencontré Camille Boulongne, responsable de Plus Haut Design.

TD : D’où vient le concept ?
CB : Comme le souhaitait notre client, nous avons travaillé autour de deux axes, le chic et l’inattendu.
L’idée du “Poney Club” nous permettait d’amener du décalé dans une élégance qui restait le fil conducteur.

TD : Comment s’est dressé le décor ?
CB : Le précédent local a été cassé, redessiné et refait, avec l’intervention de plusieurs artisans, plaquiste (R’Création), menuisier, ferronnier (AG2S), artiste peintre (Marion Moulin)… Pour l’atmosphère chaleureuse, on a joué sur les matériaux : bois, pierre, brique, métal, cuir ; et choisi des revêtements luxueux : moquette épaisse, papiers peints scintillants ou à effet matière. L’éclairage, point crucial en décoration, a été travaillé pour moduler l’ambiance le jour comme la nuit.

TD : La déco regorge de trouvailles. Où êtes-vous allés chercher tout ça ?
CB : Chaque membre de notre équipe a sa patte ; ça crée une émulation ! Pour ce projet, on a beaucoup chiné chez les brocanteurs, et sur Internet où l’on peut trouver de vraies pépites. On a aussi un réseau de fournisseurs qui proposent des pièces sortant de l’ordinaire. Avec les idées, on peut détourner pas mal de meubles et d’objets, juste en bricolant un peu. Il faut trouver une très belle pièce, qui sert de base à une mise en scène, comme la porte du très vieux coffre-fort qui rend la cave à vin du Poney Club unique : on a cousu une histoire autour. Le ferronnier a fait une grille sur-mesure. le menuisier une énorme poutre. C’est magnifique et insolite !

TD : L’une des ficelles, c’est…
CB : Oser ! Ici, on a mélangé du design, de l’ancien, de l’industriel… C’est un vrai parti pris.
Et c’est ce qui fait la personnalité du Poney Club : Un ensemble cohérent, parsemé de clins d’oeil un peu fous.

Logo

Retrouvez toute l’actualité du Poney Club sur facebook en cliquant ici
Propos recueillis par Caroline Lavergne pour Traits D’Co (Site Internet / Facebook)
Crédit photo : Fou d’Images (Site Internet / Facebook)

Poney-club-36